La chèvre de Monsieur SEGUIN!!!

Pour la communauté: « Le coucou du haïku »

Marie-Alice

Vendredi 14 juin 2013

Photo/haïku thème « La biquette » Eliane

Sur son tronc perchée

cherche loin

ne voit rien venir


 M° Seguin est parti

 pleure pas

pauvre biquette

Triste biquette

se languit

puisse t-il revenir

 -dimdamdom-

&&&&&&

 Je me suis essayée pour la toute première fois à cet exercice d’Haïku

J’espère que vous ne serez pas déçus!!!

 

Le golf ça peut rapporter gros!!!

Saviez-vous bonnes gens

Qu’une fois par mois

Je pratique un sport

Qui ne me demande pas trop d’effort

Tout au plus une bonne vision

Et beaucoup de précision

Je me déplace de trou en trou

Jamais je ne m’emballe

Quand je mate le trou de balle

Et lorsqu’ en un seul coup

Je mets la balle au trou

Je gagne de gros sous hihi!!!

Vous l’aurez compris

Je suis championne de golf

Tout comme mon cousin Wolf

Bon redescendons un peu sur terre

A vrai dire vous êtes ici

Sur le blog de tous les défis

Et vous aurez compris

Que cette partie de golf endiablée

Ce passe une fois par mois

Chez notre très chère Jill Bill

Dans la cour de son château

Le but du jeu est de combler

Huit trous dans un texte de sa composition

Et je peux vous dire par expérience

Que ce n’est pas piqué des vers !!!

Mais que de patience

Chez la châtelaine

Jamais un mot de trop

Normal, faut nous tenir en haleine

Parfois six heures vissés sur notre tabouret

Mais quand l’heure est à la récompense

On en oublie toute fatigue.

Alors voici pour vous en exclusivité

Le cadeau de Jill Bill

Que j’ai reçu aujourd’hui par la poste

Moi qui suis athée

Me voilà reconvertie!!!

Merci Jill, je suis très touchée par cette récompense

Dès ce soir je me mets aux fourneaux!!!

 

Avant de se parler on était heureux….

Voilà à peine que je reviens de mes vacances de neige

Même pas eu le temps de changer de décor

Qu’on me remet au défi

Ce matin en me rendant à la cour de récré de M’dame Jill Bill

Je ne vois pas notre maîtresse

Tout de suite je m’en inquiète

Je demande à toutes les copines

Mais où et donc or ni car

Heu non mais où est donc la maîtresse?

Je n’avais pas vu le regard 👿

De Mamazerty qui se tenait dans un coin de la cour.

Très vite on me dit que c’était elle la coupable

Et qu’elle ne libérerait M’dame Jill

Que si nous nous exécutions d’une dissertation

Dont le sujet est celui-ci :

“Avant de se parler, on était heureux…thèse, antithèse, synthèse…”

Pfff pas commode Mamazerty, mais je vous rassure

Elle n’est pas toujours comme ça!!!

D’ailleurs je vous invite à découvrir son univers sympathique

Expression créative

Alors voici Mamazerty ma contribution!!!

&&&&&

&&&

&

Avant que je ne te connaisse

Mon coeur était en détresse

Pfff rien qu’ une histoire de fesses

Mon chéri me trouvant devenue molle de fesses

Se laissa tenter par de jolies fesses (ouais mon c.. 👿 )

Alors je suis venue ici poser mes fesses

Et suis passée à confesse

Est arrivée notre maîtresse

Et sa cour en liesse

Mon chéri, lui est revenu à mes fesses

Car sa maîtresse

En vérité n’était qu’une folle de messe

Depuis il me colle aux fesses

De peur qu’ici on ne s’intéresse

 De trop près à mes fesses

Il voudrait maintenant que je vous délaisse

Il me couvre de caresses

Je le sens en détresse…

Et moi c’est sans délicatesse

Que je lui réponds “Mes fesses!!!”

-dimdamdom-

 

Le Deffiouffles spécial neige!!!

FLASHchien ouffles FFLES!!!

J’apprends à l’instant que

Le verdict

DEFFIchien oufflesFFLES

Vient de tomber

Et je vous le mets en mille

The loozer is

DIMDAMDOM!!!

Alors MOUFFLES

C’est clair je ne te remercie pas

Et je ne t’embrasse pas!!!

Quand je vous disais

Que cette nana là

Est une grande OUFFLES!!!

Voici en exclusivité rien que pour vous

Le poids des mots

Le choc des Images!!!

A vous les studi- OUFFLES!!!

[youtube]http://youtu.be/rnEV-3R5sHc[/youtube]

Le DEFFIOUFFLE de MOUFFLES : Permis de rire!!!

Rire à gorge déployée

Comme des oies écervelées

Rire sous cape

Ah! Un éclat qui échappe

Rire comme un bossu

A s’en faire pipi dessus

Rire nerveusement

Tel un amant pris d’un délire flagrant

Rire pour un oui, pour un non

Parce que c’est le meilleur remède à tous les maux

Inviter tous ses amis

Parce que plus on est de fous, plus on rit!

Passer du rire au larmes

Et tant pis pour ceux qui ricanent

Moi j’me bidonne

Et eux ils rient jaunes!

Rira bien qui rira le dernier

A la barbe ou au nez

L’important c’est de s’éclater!

Pas besoin d’avoir fait l’école du rire

Sans rire!!!

Pour attraper le fou rire.

-dimdamdom-

&&&&&

&&&

&

 Alors beaucoup vont dire, mais qu’est-ce qu’elle se répète la Dimdamdom

Oui c’est vrai, mais c’est pour la bonne cause

Tant d’évènements malheureux nous touchent de loin ou de près

Il n’y a qu’à allumer la télévision

Pour en être submergé

Ca vous agresse violemment

Et moi je ne veux pas toujours pleurer

Alors j’essaye d’en rire!!!

Aussi c’était il y a exactement deux ans (boudiou que le temps passe)

J’avais rejoint une communauté où le rire était assuré

Hélas le manque de temps de notre amie Mouffles

A fait qu’elle n’alimente plus sa communauté

Mais peut-être le fait de venir relire

Tous nos délires

Lui redonnera l’envie de recommencer.

DEFFIFLES

(cliquez sur le lien pour découvrir la communauté OUFFLES)

Donc Mouffles nous proposait un Déffiouffles hebdomadaire

 Celui de cette semaine était d’écrire un poème

Avec au moins une rime en “Ouffle”

Et il n’y en a pas beaucoup, ça c’est elle qui le dit hihi!!!

Les fôtes d’orthographe volontaires ou pas sont autorisées, ça peut aider.

Alors voilà moi c’est fait, j’ai envoyé mes rimes que voici!!!

&&&&&

&&&

&

Pas simple de rimer en “ouffle”

Que me demandes-tu là Mouffles?

A part mouffle et pantouffle

Comment veux-tu que je t’epoustouffle

Bon je vais faire appel à un ami afin qu’il me souffle

Ben voilà déjà qu’il s’essouffle

Je crois même qu’il se camouffle

Il me dit que c’est complètement ouf(fle)

De rimer en “ouffle”

Donc si c’est comme ça moi je m’emmitouffle

Dans mes mouffles et mes pantouffles!!!

-Domiouffles-

 Dis Mouffles est-ce qu’on peut le faire en “ouille”

émoticône