La musique d’hier ou d’aujourd’hui!!!

Pour la communauté: « Le coucou du haïku »

Marie-Alice

 

Vendredi 21 juin 2013

Photo/haïku thème « La musique d’hier ou d’aujourd’hui » Eliane

le coucou du haïku sur la plateforme apln

Sur les quais

à Paris Dédé danse

pas très rond

 

 

brin d’amour

gueule de saule en pleurs

loin tout ça

 

 

lui montant

vélo ivre de Paulette

que c’est bon

 

La chèvre de Monsieur SEGUIN!!!

Pour la communauté: « Le coucou du haïku »

Marie-Alice

Vendredi 14 juin 2013

Photo/haïku thème « La biquette » Eliane

Sur son tronc perchée

cherche loin

ne voit rien venir


 M° Seguin est parti

 pleure pas

pauvre biquette

Triste biquette

se languit

puisse t-il revenir

 -dimdamdom-

&&&&&&

 Je me suis essayée pour la toute première fois à cet exercice d’Haïku

J’espère que vous ne serez pas déçus!!!

 

Le “O” dans tous ses états!!!

Ce blog s’intitulant “Le blog de tous les défis”

Voici un défi auquel j’ai participé il y a quelques temps

Et que je ressors pour le jeu de l’alphabet

Sur l’Annuaire pour les Nuls

annuairepourlesnuls sur la plateforme APLN-blog

 

Asphodèle et ses plumes de l’année (en O cette fois) prend la relève :

 or – opale -orange – osmose – ode – obligation – offense – oh – ordinaire

 orage – opportunité – ouvert(e) – onirique – obsession – ombrelle

 obéissance – oubli – octave – orgue(s) – océan – orme – orchidée.

 

C’était une nuit tout à fait ordinaire

 En dehors de l’orage qui avait fait rage.

 Mon tendre époux et moi avions eu pour une fois

 L’opportunité de prendre quelques jours bien mérités

Dans la maison de mon grand-père

 Au bord de l’océan.

 Loin de nos obligations, nous savourions

 Ces instants oniriques, lui et moi étions en osmose.

 Du bord de la fenêtre ouverte

 Nous contemplions le spectacle qui s’offrait à nous.

 La côte opale, prenait des reflets or et argent

 Au loin nous entendions quelques octaves

 Faisant penser aux orgues d’une église.

 C’était l’oubli total.

 Une légère brise, aux arômes d’orange et d’orchidées

 Secouait à peine l’orme que mon grand-père avait planté

 Dans le jardin quelques années auparavant

 Et qui servait d’ombrelle par temps ensoleillé.

 Mon époux souvent, avait songé à couper cet arbre

Qu’il trouvait de plus en plus envahissant

 Oh mais quelle offense pour mon grand-père

 Pour qui j’avais toujours voué obéissance

 Mais pour mon mari c’était devenu une obsession

Je devais faire un choix

 C’était lui ou mon grand-père

 C’est alors que cette ode prit fin brutalement

Une dispute éclata

Et c’est en restant sur mes positions

 Que je fermais violamment ma fenêtre Windows

 Et partis me coucher !!!

 -dimdamdom-

La lettre B du True Colors of Nikit@!!!

http://i54.tinypic.com/2cifjtt.jpg

 Vous n’êtes pas sans savoir

Que je suis un peu louffoque!!!

C’est pourquoi aujourd’hui dans ce nouveau billet.

J’ai énormément de choses à vous dire

Pour cela je vais me servir d’un joli défi

Auquel j’ai participé de nombreux mois

Et j’en profite pour féliciter Nikit@

Pour le succès qu’a rencontré  sa THEMATIQUE

Dont le thème de cette semaine

Etait le suivant!!!

True Colors…..B

Et c’est parti mon kiki!!!

http://i52.tinypic.com/2cyfzx1.jpg


 ordel, azar, rol (ça c’est pour mes compatriotes belges!!!)

Alors pourquoi je commence par ça

Et bien c’est parce qu’à cette époque j’avais lancé moi même un défi 

Le DEFIDIMDAMDOM

Et en lisant les commentaires de l’époque

J’avais réalisé oh combien j’étais bordélique

Je le suis toujours

Jamais été très forte pour l’organisation

Des idées oui, mais organisation non!!!

http://i54.tinypic.com/9zm1hh.jpg

logguer, ça vous l’aviez compris!!!

C’est vrai c’est devenu une passion,

Pour laquelle je me donne à fond

Même si parfois je me décourage

Par manque de partage!!!

http://i56.tinypic.com/nch3zb.jpg

J’aime les onbons

Plus que les fleurs

Parce que les fleurs c’est périssable!!!

http://i56.tinypic.com/23ux6dw.jpg

Vous aurez aussi compris que j’aime Jacques rel!!!

http://i56.tinypic.com/2q3xbx1.jpg

Ah le aiser ,

 

Eh oui ! Le baiser aide à la digestion et il serait un excellent exercice.

Embrasser pendant une minute permet de brûler autant de calories

Qu’une course de 500 mètres.

En plus, il serait un excellent remède.

Il est prouvé que les bactéries échangées entraîne la formation d’enzymes

Qui se transforment en antibiotiques naturels.

La salive de l’autre nous immunise donc pour plusieurs heures!

Devant tant de bienfaits, on s’interroge.

Pourquoi ne pas s’embrasser aussi souvent que possible ?

Bon, alors quoi, on s’embrasse???

http://i52.tinypic.com/of93k2.jpg

Et pour finir mes ras pour vous serrer très fort!!!

Et comme je ne sais par quel hasard

Je n’avais pas fait la lettre A

Donc je vous dis

A

Bientôt!!!

Avant de se parler on était heureux….

Voilà à peine que je reviens de mes vacances de neige

Même pas eu le temps de changer de décor

Qu’on me remet au défi

Ce matin en me rendant à la cour de récré de M’dame Jill Bill

Je ne vois pas notre maîtresse

Tout de suite je m’en inquiète

Je demande à toutes les copines

Mais où et donc or ni car

Heu non mais où est donc la maîtresse?

Je n’avais pas vu le regard 👿

De Mamazerty qui se tenait dans un coin de la cour.

Très vite on me dit que c’était elle la coupable

Et qu’elle ne libérerait M’dame Jill

Que si nous nous exécutions d’une dissertation

Dont le sujet est celui-ci :

“Avant de se parler, on était heureux…thèse, antithèse, synthèse…”

Pfff pas commode Mamazerty, mais je vous rassure

Elle n’est pas toujours comme ça!!!

D’ailleurs je vous invite à découvrir son univers sympathique

Expression créative

Alors voici Mamazerty ma contribution!!!

&&&&&

&&&

&

Avant que je ne te connaisse

Mon coeur était en détresse

Pfff rien qu’ une histoire de fesses

Mon chéri me trouvant devenue molle de fesses

Se laissa tenter par de jolies fesses (ouais mon c.. 👿 )

Alors je suis venue ici poser mes fesses

Et suis passée à confesse

Est arrivée notre maîtresse

Et sa cour en liesse

Mon chéri, lui est revenu à mes fesses

Car sa maîtresse

En vérité n’était qu’une folle de messe

Depuis il me colle aux fesses

De peur qu’ici on ne s’intéresse

 De trop près à mes fesses

Il voudrait maintenant que je vous délaisse

Il me couvre de caresses

Je le sens en détresse…

Et moi c’est sans délicatesse

Que je lui réponds “Mes fesses!!!”

-dimdamdom-